Oksa Pollock : 

Oksa Pollock :

 

D'abord éditée courageusement par les auteurs elles mêmes, la saga Oksa est aujourd'hui édité par XO édition et traduit dans 27 langues (de l'anglais au polonais en passant par le japonais). Elle est même adapté en BD et une série TV est envisagée....

Venez rencontrer les deux mamans d'Oksa et partager avec elles votre passion pour la littérature fantastique.

 

Les auteurs :

 

Anne Plichota est née à Dijon, a habité en Vendée, à Lyon, Bordeaux, Besançon... Après des études de langue et de culture chinoises, elle a séjourné quelque temps en Corée et travaillé en Chine. Elle a eu plusieurs métiers : prof de chinois ; vendeuse de guirlandes, de foulards et de toutes sortes de choses ; aide-soignante dans des hospices ; écrivain public (faire des courriers amoureux avait sa préférence) ; bibliothécaire… Elle se consacre aujourd’hui entièrement à l’écriture.

Elle aime le travail ; la littérature anglaise et américaine ; la culture gothique ; écouter les gens, leurs histoires, leur destin… la musique.

Elle vit à Strasbourg avec sa fille de 16 ans.

 

Cendrine Wolf est née à Colmar. Elle a fait des études de sport (elle est spécialisée en escalade et en judo) et travaillé dans le milieu socioculturel, au sein des quartiers dits "difficiles". Sa mission : canaliser l’énergie, et parfois la violence, des jeunes.

Fonceuse, spontanée, déterminée, elle aime l’illustration, qu’elle a découvert sur le tard en autodidacte, la vitesse sous toutes ses formes et la littérature fantastique.

Elle vit à Strasbourg.

 

 

Malgré des tempéraments très différents, Anne et Cendrine sont amies (presque des sœurs !) depuis plus de 20 ans.

 

 

Pour en savoir plus sur Oksa :

 

Le site : ICI


Qui est Oksa Pollock ?

Quand nous faisons sa connaissance, Oksa s’apprête à fêter ses 13 ans. C’est une jeune fille dynamique qui sait conserver une attitude de fonceuse en toutes circonstances. Mais cette apparence impétueuse ne l’empêche pas d’avoir le cœur sensible et d’exprimer un fort attachement à ses parents Marie et Pavel, à son excentrique grand-mère Dragomira et à son fidèle ami Gus.

La famille Pollock vient de déménager précipitamment à Londres pour des raisons qu’Oksa ne tardera pas à comprendre. Ce départ est immédiatement suivi de la rencontre avec un homme qu’Oksa va rapidement détester : son prof de maths, McGraw, un homme étrange et glacial. L’attitude de McGraw va déclencher chez Oksa la découverte fabuleuse de dons surnaturels qu’elle n’avait jamais soupçonné posséder. Alors qu’une empreinte se forme autour de son nombril, sa grand-mère lui révèle son histoire : plus de cinquante ans auparavant, en compagnie de quelques personnes (les Sauve-Qui-Peut), elle a dû quitter Edéfia, une Terre dont elle devait être la prochaine souveraine. Cette Terre est invisible aux yeux des Du-Dehors (par opposition aux Du-Dedans, les natifs d’Edéfia) et demeure introuvable pour les Sauve-Qui-Peut qui, malgré leur parfaite intégration à Du-Dehors, souffrent de leur exil et sont animés d’un espoir fou : retrouver leur Terre Perdue. Et c’est Oksa, leur Inespérée, qui va représenter la clé de ce retour.

La destinée des Sauve-Qui-Peut

À partir de ces révélations, les évènements vont s’enchaîner. Comme l’ont fait tous les Sauve-Qui-Peut depuis leur exil à Du-Dehors, Oksa doit dissimuler ce qu’elle est afin de préserver sa sécurité et celle des siens. Parallèlement, elle va découvrir un autre aspect de la personnalité de ceux qu’elle aime et approcher de si près leurs secrets que sa vie va en être totalement bouleversée : son père Pavel à la paternité tourmentée ; sa grand-mère Dragomira, l’extravagante herboriste ; son grand-oncle Léomido et sa mystérieuse ambigüité ; Abakoum, le vieil ami, l’Homme-Fé ; les créatures et les plantes délirantes qui vivent aux côtés des Sauve-Qui-Peut... Et bien sûr McGraw, le prof de maths, ex-Félon d’Edéfia aux sombres convictions qui va tout faire pour devancer les Sauve-Qui-Peut dans leur quête du Retour. 

Un à un, les masques vont tomber. Des alliances vont se former alors que la félonie et le danger rôdent, annonçant la puissance dévastatrice d’un chaos sans précédent. La résistance doit s’organiser pour échapper à l’engloutissement dans le Néant. 

Le roman se déroule dans la réalité. Oksa est une jeune fille qui connait les mêmes tracas, les mêmes émois et les mêmes réactions que n’importe quelle jeune fille de 13 ans. En faisant irruption dans le réel, la magie va bouleverser son quotidien sans toutefois amoindrir la force des situations. La “différence” d’Oksa (à l’instar de toute différence) va être vécue comme une contrainte avant de devenir une véritable source de danger : réalité et magie ne sont pas facilement conciliables dans un monde ordinaire. Oksa va devoir à la fois assimiler sa différence, préserver le secret de sa famille et suivre sa destinée avec une prudence extrême. Elle a des pouvoirs mais elle n’est pas capable de tout surmonter ni de tout résoudre car la magie a ses limites et le Monde est plus complexe qu’elle ne l’imagine.