Graham Masterton

Graham Masterton est né à Edinbourg en 1946, petit fils de John Masterton inspecteur en chef des mines d'Ecosse, et de Thomas Thorne Baker, un scientifique de renomée mondiale, qui fut le permier homme à envoyer des photographies par ondes radio.

 

Après avoir rejoint le journal local à l'âge de 17 ans en tant que jeune reporter, Graham fut embauché en tant qu'éditeur adjoint du magazine pour homme "Mayfair" à l'âge de 21 ans.

 

A 24 ans, il est devenu éditeur exécutif de Penthouse. Sa carrière à Penthouse l'a amené à écrire une série de best sellers de conseils sexuels, incluant "How To Drive Your Man Wild In Bed", qui s'est vendu à deux million d'exemplaires dans le monde, et 250 000 uniquement en Pologne. 

 

Après avoir quitté Penthouse, il a écrit "Manitou", un roman d'horreur ayant pour sujet la réincarnation vengeresse d'un esprit Amérindien.

Ce livre a donné lieu à une adaption cinématographique avec Tony Curtis dans le rôle principal, ainsi que Susan Strasberg, Burgess Meredith et Stella Stevens.

 

Trois de ses nouvelles ont été adaptées par feu Tony Scott pour sa série "The Hunger". Au cours des années, il a publié cinq recueils de nouvelles dont plusieurs ont reçu des prix littéraires.

 

Graham a aussi écrit des sagas historiques comme Rich, Maiden Voyage and Solitaire mais aussi des thrillers et des romans catastrophes. Son nouveau roman catastrophe "Drought" est sorti en mai 2014.

 

En 1989, la femme de Graham,  Wiescka, polonaise, lui a permit de devenir le premier auteur d'horreur d'Europe de l'ouest à être publié en Pologne depuis la seconde guerre mondiale. Ses livres de conseils sexuels ont non seulement connu un succès en librairie mais ont également été encensés par le mileu médical. Un banc dans un parc a d'ailleurs été installé en son honneur à Cracovie. Un QR code permet aux passants équipés de Smartphones de l'entendre lire un extrait de ses romans.

 

Il était un contributeur régulier du magazine satirique "Punch". Il a de plus écrit des articles sur l'épanouissement sexuel pour des magazines féminins américains. Il a encouragé de jeunes écrivains dans plusieurs pays, notamment la France, l'Allemagne et les Pays Baltes.

 

Au cours des 13 dernières années, il a prété son nom au prestigieux prix "Masterton", qui récompense les auteurs de romans d'horreur en langue française. Il fut le seul gagnant non francophone du prix "Julia Verlanger" pour le meilleur roman d'horreur. Il a également été mis à l'honneur par les "Mystery Writers of America" et la "British Fantasy Society" et beaucoup d'autres.

 

Il a publié "Scare Care", une anthologie de nouvelles d'horreur avec d'autres écrivains, pour venir en aide à une oeuvre caritative pour les enfants. Il fut honoré par la Société irlandaise de Prévention de la maltraitance des enfants.

 

Récemment, il a connu le succès pour ses romans policiers, malgré des scènes de meurtres aussi expressives que dans ses romans d'horreur. 

S'inspirant des cinq années où il vécu avec sa défunte épouse Wiescka à Cork, au sud de l'Irlande, il a créé une série de romans mettant en scène  Katie Maguire, la première femme surintendant de An Garda Siochana, la police irlandaise.

 

Il vit actuellement à Surrey en Angeleterre.

 

Graham Masterton est principalement reconnu pour ses romans d'horreur mais il a aussi écrit de nombreux thrillers, des romans catastrophes et des romans historiques, ainsi que des manuels de conseils sexuels parmi les plus influents du monde.

Son roman "Walkers" pourrait être prochainement adapté en film par Jules Stewart.

L'année dernière, son roman policier, "White Bones", est devenu un phénomène du livre électronique en se vendant à plus de 140000 exemplaires en moins d'un mois.

 

Echantilon :